El G.P.R. afirma la seva voluntat d'enfortir un esperit de resistència a la colonització capitalista de la muntanya catalana.

Comunicat de premsa enviat al diari L'Indépendant, arran de la prohibició de l'accés al Madres des de la vall de la Castellana pel grup d'assegurances Groupama, propietari dels terrenys que envolten el refugi del Coll de Jau (límit entre Aude i Conflent):

El G.P.R. afirma la seva voluntat d'enfortir un esperit de resistència a la colonització capitalista de la muntanya catalana.

Le GPR est devenu depuis le GPRENC, mais cette volonté affirmée dans le « manifeste du Carlit » en 1970 est plus que jamais d'actualité. Cette phrase résonne sur les falaises de la Balmeta, balaie les plas de la Roqueta, s'engouffre dans les frondaisons de Covaset, et va porter le vent de l'insoumission et de la révolte dans ce pays où la liberté de circulation dans les espaces naturels fut actée par les Comtes de Barcelone il y a près de mille ans. La nature est un bien collectif. Les montagnards, qu'ils soient randonneurs ou simplement habitants de ces vallées, n'accepteront jamais que leur espace de vie soit confisqué au profit de quelques privilégiés. C'est pourquoi les amis du G.P.RENC s'associent à la marche de protestation du 29 septembre. Par les étangs de Nohedes, ils rejoindront leurs compagnons venus du Coll de Jau, de la Coma de Pontells ou du Pays de Sault, dans un rassemblement de lutte et d'espoir.

Rendez-vous donc samedi 29 septembre à 7h à la gare SNCF de Prada.
Renseignements : tél. 04 68 05 03 95

Afegeix un nou comentari